L’armement en Chine à l’époque des Royaumes combattants (Ve-IIIe s. av. J.-C.) : améliorations, innovations, révolutions

  • Date de début 31/01/2019 — 18:00 Date de fin 31/01/2021
  • Lieu Musée national d'histoire et d'art
    Marché-aux-Poissons - L-2345 - LUXEMBOURG

À la fin de l’âge du Bronze, après avoir bénéficié d’améliorations constantes, l’armement a connu en

Chine plusieurs changements majeurs à partir du Ve siècle avant notre ère avec le développement de l’épée, devenue en peu de temps l’arme ordinaire du guerrier, puis avec l’invention à la fin du IVe siècle avant notre ère de l’arbalète, enfin avec le perfectionnement de l’armure. Certaines circonstances historiques peuvent être avancées, mais ne suffisent pas à expliquer ces changements. La formation de vastes États indépendants du pouvoir royal, en lutte les uns avec les autres pour exercer l’hégémonie, devait caractériser l’époque dite « des Royaumes combattants » (481-221 av. J.-C.). Parallèlement, l’organisation des armées se transforma radicalement, tandis que les combats changeaient de nature, amenant à la naissance d’un art de la guerre spécifiquement chinois.