J’ai pris mon père sur mes épaules

  • Date de début 02/04/2019 — 20:00
  • Lieu Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg
    1 Rond-point Schuman L-2525 - LUXEMBOURG
  • Contact voir le site

%0A Après Chapitres de la chute , la formidable épopée de l’ascension, de la gloire et de la décadence de l’empire bancaire Lehmann Brothers, Arnaud Meunier propose une autre épopée, comique et désespérée celle-là, librement inspirée de plusieurs chants de L’Énéide de Virgile: J’ai pris mon père sur mes épaules. %0A%0ACette pièce est le résultat d’une commande passée à Fabrice Melquiot, un auteur dont les textes impressionnent par leur puissance et leur rapport à notre monde d’aujourd’hui.%0A%0AElle parlera de notre époque, de ses replis, de ses peurs, de sa tentation du chacun pour soi. Elle mettra en scène les oubliés, les vaincus.%0A%0AElle est l’histoire d’un homme atteint d’un cancer, que son fils accompagne sur les routes de l’exil, jusqu’au cœur du Portugal où il mourra, après une série d’épreuves. Un voyage qui est une échappée vers une terre inconnue, une langue inconnue, un soi inconnu.%0A%0ADifférentes générations d’acteurs, de toutes origines, y feront dialoguer un mythe fondateur avec notre âpre réalité contemporaine. Des interprètes tels que Philippe Torreton et Rachida Brakni y rejoindront des partenaires fidèles d’Arnaud Meunier.%0A%0A«Notre identité est vulnérable. Cette vulnérabilité peut être perçue de façon positive et vécue comme un appel à nouer des liens, nourrir des solidarités. On préfère ériger des murs entre les pays; infectés par la peur, on reconsolide des frontières devenues poreuses. Cultures et identités se replient sur elles-mêmes; quand en mouvement, elles s’altèrent, se développent, s’enrichissent. Ce qui est en jeu ici, c’est l’être poétique des personnages, lui qui ouvre les portes de la perception et rassemble les identités personnelles, sociales, empruntées, qui définissent un individu.» (Fabrice Melquiot, juillet 2017)%0A%0A
%0AAvec (par ordre d’apparition) Rachida Brakni, Philippe Torreton, Maurin Ollès, Vincent Garanger, Frédérico Semedo, Bénédicte Mbemba, Riad Gahmi, Nathalie Matter Mise en scène Arnaud Meunier %0ACollaboration artistique Elsa Imbert %0AAssistante à la mise en scène & à la dramaturgie Parelle Gervasoni %0AAssistant à la mise en scène Fabio Godinho Scénographie Nicolas Marie %0ALumière César Godefroy %0ACréation musicale Patrick De Oliveira %0ACostumes Anne Autran Construction décor & costumes Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne Production La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national %0ACoproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Célestins – Théâtre de Lyon %0AAvec la participation du jeune théâtre national %0A& le soutien du Fond d’Insertion pour Jeunes %0A Artistes Dramatiques, D.R.A.C. et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur Création janvier 2019, La Comédie de Saint-Étienne L’Arche est éditeur agent théâtral du texte représenté. Mardi 2  AVRIL 2019 à 20h00 (tickets)%0AMercredi 3  AVRIL 2019 à 20h00 (tickets)%0A DURÉE estimée 2h30%0A Introduction à la pièce par Monsieur Ian De Toffoli une demi-heure avant chaque représentation (en français)%0AAdultes 25 €, 20 €, 15 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu%0A %0ALieu: Grand Théâtre / Grande Salle %0A