Belle acquisition pour les musées

Les 2 Musées de la Ville, à savoir le Lëtzebuerg City Museum et la Villa Vauban, viennent de faire l’extraordinaire acquisition d’un lot de gravures datant du 16e jusqu’au début du 20e siècle. Ces gravures, issues d’une collection privée, n’avaient jamais été exposées auparavant ou mises à disposition du public, et représentent un enrichissement important pour les collections de la Ville.

Au nombre de 1 000 environ, ces gravures ont été confiées par les héritiers d’un collectionneur. À la tête d’une papeterie à Nuremberg, où il a vécu à partir de la fin du 19e siècle, ce collectionneur a rassemblé des gravures anciennes et prémodernes à titre privé. La plupart de ces oeuvres auraient été acquises entre 1920 et 1930. Récemment découverte dans le grenier de sa maison par ses descendants, cette collection a été proposée aux 2 Musées de la Ville.

Les estampes datent d’époques différentes et comportent de nombreuses variations selon les genres et écoles. En effet, les formats, papiers et techniques appliquées (gravures à pointe sèche, lithographies) diffèrent. Font partie de cette collection des oeuvres de cinq siècles d’art et d’histoire culturelle, du 16e au début du 20e siècle, provenant de divers pays comme les Pays-Bas, la France, l’Italie ou encore la Grande-Bretagne.

En raison de la sensibilité à la lumière des oeuvres sur papier, les gravures seront présentées lors d’expositions temporaires ou thématiques. Il sera alors possible de découvrir les oeuvres d’artistes hollandais, comme Rembrandt ou Rubens, les représentations paysagères ou portraits d’artistes français, mais aussi les gravures reproductives de peintures célèbres de maîtres anciens (van Dyck, Cranach et Reni) et les réalisations plus récentes de Fritz Griebel, Max Klinger et Georg Kellner.