They Might Stay the Night

Le Casino a rouvert ses portes. Partiellement, cependant ! Seule l’exposition They Might Stay the Night de Sophie Jung est actuellement visible « sur place ». Écriture, sculpture et performance scénique sont le terreau de l’oeuvre que l’artiste luxembourgeoise exprime dans son exposition monographique. Les deux expositions que sont I’m Terribly Sorry de l’artiste britannique Rachel Maclean (vidéo en réalité virtuelle qui interroge sur la société anglaise, le Brexit et les jeux vidéo) et Deep/Dark/Dank de Ben Wheele (immersion dans un monde fantastique et dérangeant extrait du « côté sombre de YouTube ») ne sont accessibles que virtuellement (sur la plate-forme https://spark.adobe.com/page/IjZ0zBbm23Yur/).

Le musée est également actif sur Facebook et Instagram. Facebook d’abord, avec la série « CC/casino_casanier », qui présente conférences et expositions passées. Sur Facebook toujours, avec la performance vidéo de 24 heures en direct intitulée The Everted Capital (…) des artistes Fabien Giraud et Raphaël Siboni, qui peut être visionnée tous les vendredis à partir de midi et jusqu’au samedi midi suivant. Sur Instagram enfin, avec l’oeuvre permanente et évolutive Zäit Wuert, du collectif d’artistes LAb[au], visible sur la façade sud du musée, du côté du boulevard Roosevelt.

Casino Luxembourg, www.casino-luxembourg.lu