Regards sur le confinement

Ils sont auteur, illustratrice, blogueur, directeur, chorégraphe ou travailleur social. Mais ce sont aussi des mère ou père de famille, des épouse, petit ami, frère ou soeur, qui ont des passions, des loisirs. La période de confinement a suspendu le temps, rebattu les cartes et enchevêtré les agendas, ramené chacun à des réalités qu’il avait parfois un peu mises de côté. Certains évoquent l’opportunité de se retrouver, de revenir à l’essentiel, d’autres, de tout changer. Passivité appréciée, impatience ou nouvelle créativité, chacun a accepté de partager son regard, sa perception. Sa façon de se saisir de ce temps précieux, de le valoriser. De l’élever en une nouvelle ère, en temps de belles choses.

Cliquez ici pour lire l’article dans l’édition de Mai à partir de la page 26.
Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à City.