Arrêt sur image

La vue est belle. Troublante. Historique, surtout. Ces images aériennes révèlent une ville comme à l’arrêt, figée dans un printemps naissant. Alors le son manque. L’effervescence. Les autres. Tout ce qui anime nos souvenirs en ces lieux. Tout cela reviendra. En attendant, profitons de ce que la ville dévoile, sans nous. Des beautés bientôt évaporées.

Cliquez ici pour lire l’article dans l’édition de Mai à partir de la page 78.
Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à City.