Les changements climatiques s’exposent

Depuis plus de 25 ans, Michel Rawicki sillonne et photographie les régions polaires, de l’Antarctique au Groenland, de la Sibérie à l’Alaska. Dans un contexte de bouleversements climatiques, sa démarche est avant tout celle d’un photographe passionné et témoin d’un monde qui change. Son exposition Planète Nanuk, au Knuedler, sera également l’occasion de la sortie mondiale de son second recueil dédié à l’ours polaire, espèce devenue le symbole du réchauffement climatique dans le monde entier. Dans ce même sens, la photographe luxembourgeoise Eilo Elvinger montrera son exposition Blanc Cassé à la place Laurent au Limpertsberg. Elle nous transporte dans l’environnement de l’Arctique où la fonte des glaces et la disparition de l’habitat de l’ours polaire sont des réalités fatales. Avec leurs clichés, Eilo Elvinger et Michel Rawicki lancent un appel à la préservation de ces terres fragiles, maillon incontournable de notre écosystème.

26/09-24/11/2019, place Guillaume II & place Laurent, www.institut-francais-luxembourg.lu