Le street art au service des quartiers

La Ville de Luxembourg mise régulièrement sur l’art urbain – ou « street art » – pour redonner une certaine dynamique à des lieux en travaux ou en phase de transformation. C’est le cas depuis 2018 dans le quartier si particulier de l’ancien château de Mansfeld, à Clausen. En effet, un ensemble d’habitations situé rue Malakoff et propriété de la VDL attend patiemment que le futur projet de réaménagement le fixe sur son sort.

En attendant cette échéance, l’artiste Spike s’est approprié les briques occultant les ouvertures des habitations vides pour transformer l’ensemble en un quartier graphique et coloré, y apposant ses figures géométriques courbes qui constituent sa marque de fabrique. Pas de personnages aux fenêtres, mais des motifs continus qui passent d’une ancienne porte à une fenêtre occultée.2727 « Ma volonté ici était de donner une impression d’ensemble : selon l’angle d’observation, on peut avoir l’impression qu’une ville entière a été colorée de la sorte », déclare l’artiste à propos de ce projet pour le moment permanent.