Femmes remarquables

Le 8 mars, nous célébrons la Journée internationale des femmes. Né des mouvements sociaux au tournant du 20e siècle en Amérique du Nord et en Europe, ce jour est aujourd’hui dédié aux réalisations féminines et constitue un véritable symbole des efforts déployés dans le passé, mais également un rappel du chemin qu’il reste à faire pour garantir le respect des droits des femmes dans le monde entier. Ce contexte est pour nous également l’occasion de mettre en avant des femmes qui ont marqué l’histoire de notre ville, voire du Grand-Duché entier.

Je vous invite à découvrir, dans cette édition de City, un aperçu des accomplissements de celles que beaucoup d’entre nous ne connaissent que parce qu’un lycée ou encore une rue porte leur nom. En tant que bourgmestre de la Ville de Luxembourg, j’adresse mon plus haut respect à ces femmes et à ce qu’elles ont accompli pour nous tous. C’est également dans cet esprit que nous décernons, depuis 2003, le Prix Anne Beffort à une personne individuelle, une asbl, un groupe ou une institution œuvrant en faveur de la promotion de l’égalité des chances entre les sexes sur le territoire de la ville. Je suis touchée et fière de constater la grande importance qui est attribuée à cette distinction.

Ce concours permet à ses lauréats d’ouvrir de nouvelles portes et de construire pour les générations qui suivent un héritage, on l’espère, aussi imposant que celui d’Anne Beffort, cofondatrice du Lycée de jeunes filles à Luxembourg et première femme professeur du Grand-Duché.

Au nom du collège des bourgmestre et échevins, je saisis l’occasion pour remercier notre Service Égalité des chances, sans lequel des actions comme la récente campagne de sensibilisation contre les mutilations génitales féminines, ainsi que d’autres projets en vue d’une ville où tout un chacun se sent respecté et intégré ne verraient pas le jour.
Je vous souhaite bonne lecture !