Gasperich a son château d’eau

City a eu l’occasion de faire un tour dans le nouveau château d’eau de Gasperich, qui sera inauguré à la fin du mois.
D’une hauteur de 68 mètres, c’est l’édifice le plus haut du quartier. Le château d’eau, conçu par Jim Clemes, atelier d’architecture et de design, dans le cadre d’un concours d’architecture, est devenu un magnifique point de repère qui se voit notamment depuis l’autoroute.
Il est doté de deux réservoirs de 500 m3 chacun et sert à alimenter en eau potable le Ban de Gasperich, mais aussi le quartier de Gasperich, les sites de Kockelscheuer et une partie de Cessange. Le château d‘eau est alimenté par le SEBES (Syndicat des eaux du barrage d’Esch-sur Sûre). Une deuxième alimentation est pévue par un forage derrière le château d’eau Tubishaff.
C’est son enveloppe métallique (1 106 panneaux) qui est particulièrement remarquable et a transformé l’édifice en un véritable marqueur urbain tout en rendant hommage au passé sudérurgique du Luxembourg. Cet habillage a pris une forme abstraite, ajourée, destinée à « rappeler l’eau qui coule », selon ses concepteurs. Son éclairage progressif sur la hauteur le fait ressembler à un phare qui sert de borne à l’échelle européenne.