L’école de l’avenir

Le mois de septembre est marqué par la rentrée des classes des 19 écoles fondamentales. Parents, enfants, instituteurs sont dans les starting-blocks et la Ville se mobilise pour que tout le monde soit accueilli au mieux. Cette rentrée concerne 4 967 enfants du préscolaire et primaire et 644 enseignant(e)s. Un chiffre qui connaît une croissance régulière, conforme à la croissance de la population de la capitale.
La priorité de la Ville est d’assurer un bon encadrement à tous ces enfants, ce qui suppose, en termes d’infrastructure, des bâtiments adaptés à leurs besoins, à leur rythme de vie, confortables et comprenant aussi bien des espaces d’études que de jeux et de loisirs. Différents projets de rénovation et de construction sont en cours, notamment à Merl, deux à Belair, un à Clausen et un à Hollerich. Aussi, le budget pour les nouvelles constructions est passé de 17 millions d’euros en 2015 à 32 millions d’euros en 2016.
Les capacités d’accueil des enfants doivent suivre l’évolution des habitudes de vie familiale. Les crèches et les foyers scolaires connaissent ainsi une croissance significative. Ainsi, un projet de crèche à Belair vient d’être voté par le conseil communal. Elle accueillera 80 enfants et comprendra un jardin et un potager.
Les quartiers grandissent, les besoins évoluent et la qualité des services et de l’accueil doit aller de pair. Comme l’école n’est pas uniquement un lieu d’éducation, les infrastructures liées, telles que les bâtiments sportifs ou les halls omnisports, doivent évoluer et s’adapter. C’est le cas à Cents, où un centre sportif avec piscine (ouverte au public) va être construit en même temps que l’extension du bâtiment scolaire de la rue Léon Kauffman.
Investir dans l’école et l’encadrement de la vie des enfants, c’est investir dans l’avenir pour que les générations qui vont nous suivre bénéficient d’un cadre de vie et d’un développement de qualité.