Wim Delvoye

▸ Mudam ▸ www.mudam.lu

Wim Delvoye est une figure marquante de l’art contemporain. Connu 
au Luxembourg grâce à de remarquables expositions individuelles (la première ayant eu lieu à la galerie Beaumont en 1994), puis par l’entrée de ses œuvres dans les collections publiques du pays (MNHA et de la cour grand-ducale), la création de la Chapelle, conçue spécifiquement pour le Mudam, auxquelles ont succédé plusieurs expositions au Casino et au Mudam. On se souvient du projet déroutant Cloaca, dont toutes les machines – qui reproduisent le processus de digestion humain – avaient investi les deux musées. Dans le cadre des 10 ans du Mudam, Enrico Lunghi a invité, pour plusieurs mois, l’artiste belge à investir les deux étages du Mudam.
L’exposition – sous-titrée Œuvres de 1968 à 2016 –, procède d’une mise en espace thématique s’éloignant de la simple rétrospective. Le visiteur entre alors réellement en contact avec cette œuvre qui rime autant avec profusion, exubérance que somptuosité. S’articulant autour de la notion de déplacement, la galerie 1 aborde la manière dont l’artiste réenchante la vie ordinaire, entrelaçant objets courants et ornements en référence à l’âge d’or de l’art flamand. La galerie 2 accueille les fameux projets Cloaca et Art Farm, (ferme élevant des cochons tatoués) ; la troisième galerie présente les sculptures où distorsion et prouesses technologiques transforment des objets industriels en pièces ajourées. Le dernier espace est consacré aux monuments, dont la virtuosité de réalisation conjugue ornementation, contorsion et technologie d’aujourd’hui.